Loi Pinel : une solution pour se défiscaliser d’une autre manière

Succédant à la loi Duflot, le dispositif Pinel est un système de défiscalisation mis en place par Sylvia Pinel. Investir avec cet outil est un excellent moyen de se constituer un patrimoine tout en diminuant son taux d’imposition. Le dispositif Pinel octroie à un contribuable un rabais qui peut aller jusqu’à 21 % du montant de l’acquisition. Lors d’un placement en Pinel, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Afin de garantir la rentabilité d’un investissement avec cette loi, il convient de faire une simulation.

L’avantage fiscal du dispositif Pinel : une opportunité à saisir

La France se classe dans la liste des pays les plus taxés au monde. Afin de soutenir ses contribuables, l’État a mis en place de nombreux dispositifs de défiscalisation. L’un de ces outils est la loi Pinel. Cette dernière a été d’une grande aide pour les bailleurs qui y ont eu recours. Pour rappel, le dispositif Pinel est une politique qui vise à inciter les bailleurs à réaliser un placement dans le domaine de l’immobilier locatif. En échange d’un investissement, cette disposition leur accorde un rabais fiscal de 12 %. Cet allègement du taux d’imposition ne peut être acquis qu’en s’engageant à louer le bien pendant 6 ans. Par ailleurs, si un bailleur décide de louer son logement pendant 9 ans, le rabais sera alors de 18 %. Si l’investisseur souhaite bénéficier d’une déduction fiscale plus conséquente, il devrait alors mettre son bien en location pendant 12 ans.

Dispositif Pinel, sur quel type de bien investir avec cette loi ?

Placer en Pinel est un excellent moyen de percevoir de manière régulière des revenus complémentaires. Ces rentes donneront à un contribuable l’opportunité de réaliser ses projets, et ce, tout en diminuant son impôt. Bien entendu, pour profiter de ces avantages, il a l’obligation de respecter à la lettre certaines conditions. Ces dernières concernent notamment la typologie du logement. Pour être éligible à la déduction fiscale du dispositif Pinel, un investisseur doit acquérir un bien neuf ou réhabilité. Il a également la possibilité de se pencher sur un logement en état futur d’achèvement. Il est à souligner que le bien choisi par le bailleur doit impérativement se trouver dans la zone Pinel. En utilisant un simulateur Pinel, l’investisseur saura si la commune souhaitée est éligible à cet outil de défiscalisation. De plus, celui-ci lui permettra de connaître le montant de sa réduction d’impôt.

Dispositif Pinel : les adresses à privilégier avec cet outil de défiscalisation

Avant de conclure un quelconque investissement, il est recommandé de mener une enquête sur l’emplacement du bien. Le bailleur devrait se demander si le logement se trouve dans une commune éligible à ce dispositif. Un simulateur Pinel lui donnera cette information en seulement quelques clics. Pour un placement réussi au cœur de l’hexagone, plusieurs communes sont à privilégier. L’une d’entre elles est Toulouse. L’offre de logements dans cette ville estudiantine n’arrive pas à satisfaire la demande. De ce fait, un placement dans cette localité ne pourra qu’être avantageux pour un bailleur. Paris est également une adresse à privilégier pour un investissement rentable en France. Cette commune se trouve dans la zone A Bis de Pinel.

Appeler un conseiller